Karibu December

C’est un nouveau mois, mais aussi le dernier pour clôturer l’an 2021.
Je sais que pour certains, ça n’a pas été une année facile, depuis le début de la pandémie Covid 19 en 2020, la vie n’a pas été facile pour le monde entier. Chacun a été affecté de sa façon, à des niveaux différents.
Chaque personne connait ce qu’elle a traversé, les blessures qu’elle a reçues et peut-être qu’elle garde encore, pourtant nous sommes là.
Nous sommes vivants malgré les hauts et les bas, les vents et marées, nous avons su tenir et voilà c’est décembre.

Certains d’entre nous y arrivent avec des regrets, le regret d’avoir mal fait, de ne pas avoir essayé, d’avoir été lâche, etc.
D’autres sont vides et meurtris. Décidément, ces deux années n’ont pas été faciles, nous avons vécu des expériences très douloureuses : la séparation, la maladie, la mort, le chômage, la solitude, l’angoisse, la faim, et que sais-je encore.
Les séquelles de toutes ces situations continuent à nous affecter, c’est normal, nous sommes humains.
Pourtant nous sommes là. Certains ont tenté de se suicider, parce que le coup était dur à supporter. D’autres ont perdu le goût de vivre, le fardeau devient lourd à porter chaque jour…

Nous avons beau souhaiter partir avec nos êtres chers, mourir au lieu d’affronter le chômage, et malgré ce vif désir, nous sommes toujours là, vivants. Cela n’est pas un hasard, soyons reconnaissants.
Reconnaissant ? Pas facile quand Covid nous a pris nos proches, nos boulots, notre désir de voyager et d’explorer le monde. Pas facile quand Covid nous a imposé le masque, le vaccin, le test inconfortable à chaque fois qu’il faut se déplacer… Reconnaissant ? Pas facile quand tout ce à quoi on tenait s’envole en un clin d’œil, pas facile quand l’entreprise qu’on a construit toute sa vie tombe en faillite en moins de deux ans, pas facile quand on se retrouve seul parce que tous ses proches sont morts et qu’on n’a pas été là pour les enterrer ni leur dire adieu. Reconnaissant ? Pourquoi ?

Ces deux années ont été difficiles mais nous ont appris à tous une leçon : pour moi, je me suis rendue compte de la volatilité du temps. La vie ne tient qu’à un fil, seul le présent compte vraiment. J’ai pris conscience de la grâce que j’ai malgré tous les malheurs qui me sont arrivés, j’ai appris à me focaliser sur le positif et à tirer un peu de lumière dans toute l’obscurité qui m’entoure, j’ai appris à considérer ce que j’ai et que les autres n’ont et non plus l’inverse, bref j’ai appris à être reconnaissante et accueillir chaque jour avec un cœur de gratitude.

Soyons reconnaissants d’avoir vu décembre même si, au regard de tout ce que nous avons perdu, nous avons l’impression que ce n’était pas la peine.
Soyons reconnaissants d’avoir survécu, c’est peut-être une chance de mieux faire et d’éviter les erreurs du passé.
Soyons reconnaissants pour la vie, car rien ne vaut la vie.

Brielaplume / La passion d’écrire.

Publié par Brielaplume

Passionnée par l'écriture, Ecrire pour transmettre des énergies positives.

3 commentaires sur « Karibu December »

  1. Bonjour,
    C’est une belle philosophie de vie, être reconnaissante pour ce que l’on a, plutôt que de s’attarder sur ce qu’on a perdu. Mais oui que c’est difficile parfois ! Nous sommes souvent noyés par nos soucis, nos revers et Dieu sait si nous en connaissons au fil des jours ! Belle et douce journée, sous le soleil chez moi et rien que pour ça, je me sens déjà reconnaissante !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :