Sans limites, …

J’aimerais vous encourager aujourd’hui, à agir sans limites, surtout lorsqu’il s’agit de bienveillance.
J’ai remarqué, autour de moi, que les gens devenaient de plus en plus ingrats, insatisfaits, toujours à se lamenter.
Quand vous leur faites du bien, ils pensent que ce n’est pas suffisant, que vous auriez pu mieux faire. Quand vous ne faites rien, c’est encore pire : des insatisfaisables.

Chacun traverse des situations difficiles à sa façon, chacun a ses problèmes malgré le fait qu’il peut posséder ce que nous n’avons pas : le travail, le mariage, les enfants, les amis, la célébrité, le pouvoir, les diplômes, le luxe, … Certains pensent que leur grand mal réside dans ce qu’ils n’ont pas. Ils pensent que s’ils possédaient telle ou telle autre chose, ils seraient des bienheureux.
Personnellement, je pense que notre grand mal vient de notre état d’esprit, de notre intérieur. Quel type de personne sommes-nous ? Plaintif ? Reconnaissant ? Egoïste ? Insatisfaisable ? … ? … ? … ?
La catégorie de personnes à laquelle nous appartenons détermine la personne que nous sommes : heureux ou malheureux. Nous ne sommes pas malheureux à cause de ce qui nous manque mais à cause du regard que nous portons là-dessus et de l’importance que nous portons sur ce que nous possédons déjà.

Ce n’est pas la vie qui nous rend malheureux ou heureux, c’est nous qui choisissons de l’être ou pas :
J’ai rencontré des personnes qui étaient agonisants sur des lits d’hôpitaux, pourtant heureux et pleines de vie que certains qui avaient toute leur santé.
J’ai vu des enfants qui mangeaient à peine, presque nus, vivant dans des huttes de fortune mais heureux. Il existe des conditions de vie difficiles au point que, quand tu rencontres ceux y vivent, tu t’arrêtes pour te demander comment ils font pour surmonter ça. Cependant, ils vivent heureux et épanouis que ceux qui paraissent tout avoir.
Leur joie est sans limites.
Finalement, le concept « bonne ou mauvaise qualité de vie » n’est qu’une perception des gens, basée sur l’apparence, la forme et non le fond. En pratique, c’est nous qui donnons la couleur à notre vie. Du coup, un mode de vie, apparemment difficile et malheureux pourrait au fond être une vie qui comble les uns alors qu’un mode de vie luxueux avec tant d’aisance pourrait aussi être le pire cauchemar des autres. Chacun est témoin de ce qui se passe dans sa vie et du vide qu’il y a dans son cœur. Certaines réalités ne sont pas lisibles sur le front, elles sont masquées.

Toujours rendre grâce quelle que soit sa situation. Un cœur de gratitude sans limites :
On n’a pas à se lamenter quand on traverse notre galère, on n’a pas à en vouloir aux gens parce qu’ils paraissent heureux, on n’a pas à créer des conflits dans nos têtes et à les alimenter seulement parce qu’on pense que les gens autour de nous sont heureux et ne veulent pas nous aider…
Tout le monde a un combat qu’il mène au quotidien, chacun a sa croix qu’il est obligé de porter chaque jour. Il appartient à chacun de choisir quelle attitude adopter durant sa lutte : se plaindre ou être reconnaissant.
Une reconnaissance sans limites, parce que tout n’est pas négatif, il existe toujours une raison d’être reconnaissant dans la vie.
Personne n’est parfait, personne n’est totalement comblé. Chacun a ses lacunes et ses abondances. Toujours reconnaitre que ce qui est comblé chez moi peut être vide chez l’autre et vice versa.

Bien garder à l’esprit que :
 Certains souffrent en silence, pas parce qu’ils sont mieux. Ils souffrent en silence, pas parce qu’ils sont plus courageux, peut-être soufrent-ils en silence parce qu’ils ont perdu toute force et tout espoir, ils souffrent en silence parce qu’ils ont atteint leur limite et toute leur vie ne tient qu’à une petite calorie qui leur reste.
Ils ne le disent pas mais ils souffrent, restent positifs malgré tout et transmettent la joie autour d’eux.
Leur optimisme est sans limites.
 D’autres préfèrent parler, s’exprimer, pas parce qu’ils veulent montrer qu’ils sont ceux qui souffrent le plus : ils parlent parce qu’ils estiment que c’est leur façon de chercher des solutions, ils parlent parce qu’ils sont peut-être dépassés par les évènements qu’ils ne savent plus se contenir, ils parlent parce qu’ils estiment qu’ils ont besoin d’aide, d’encouragement, d’orientation.
Non pas que ceux qui se taisent n’ont pas besoin d’aide, mais chacun a sa façon d’être. Certains se réfugient dans leur égo, alors que d’autres n’en ont rien à foutre.
 Et puis, il y a ceux qui se lamentent. Ils se lamentent sur tout fait et geste. Il est difficile de les satisfaire parce que, quoi que tu fasses, ils en demandent toujours plus, sans une once de gratitude.
Ce comportement peut briser notre cœur bienveillant. Même s’il y a plus de joie à donner qu’à recevoir, un feedback positif ne fait du mal à personne, bien au contraire.
Quelle que soit la situation, chacun a toujours quelque chose à donner et une raison de sourire à la vie. Se plaindre ne résout absolument rien. Nous sommes tous conscients de vivre dans un monde de défis permanents. Ce que nous attendons les uns des autres, ce ne sont pas des plaintes, des lamentations, de l’ingratitude, de sermons, de jugements. Ce que nous attendons les uns des autres, c’est l’humanité. La plus belle expression de l’humanité n’est rien d’autre que l’amour ! L’amour sans limites.
L’amour redonne de l’espoir, l’amour fait vivre, l’amour comprend, l’amour tolère, l’amour ne juge pas, …

Prenez plaisir à traiter tous avec amour sans limites, quelle que soit l’ingratitude que vous récoltez là où vous avez semé l’amour et la compassion. Que votre bienveillance soit sans limites, invincible.

Brielaplume / La passion d’écrire

Publié par Brielaplume

Passionnée par l'écriture, Ecrire pour transmettre des énergies positives.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :