Je suis femme, je suis humaniste !

« Je suis femme, je n’ai pas besoin d’être féministe, le fait d’être femme me suffit et je me sens épanouie comme telle. »

C’est une phrase qui m’est venue aujourd’hui, alors que j’ai discuté avec une amie sur la maternité et le travail. Actuellement, beaucoup de luttes se font sentir, sur quasiment tous les plans (politique, social, économique, philosophique, personnelle, juridique, etc. …) pour l’égalité de sexes.

Pour moi, le plus important c’est de pouvoir être épanoui, qu’on soit femme ou homme et peu importe les conditions dans lesquelles on se retrouve. Je crois que tant qu’au fond ça te va et tu es épanoui, alors c’est bon, c’est suffisant.

J’ai parlé avec des femmes qui s’empêchaient d’avoir des enfants pour pouvoir travailler librement alors qu’au fond elles désiraient en avoir, parce qu’elles se sentent forcées par la mode, elles se sentent prisonnières des discours qui se disent sur l’égalité homme-femme…

Souvent les gens le comprennent mal et l’appliquent d’une manière qui leur fait plus du mal que du bien. L’égalité homme-femme ne fera pas de l’homme et de la femme des personnes identiques et de ce fait, certaines différences existeront toujours quels que soient les efforts. On se doit bien de le mettre en tête.

 Le plus important c’est d’abord l’objectif, c’est d’abord le problème. La lutte ne doit pas être vide de sens, elle ne se fait pas parce que c’est à la mode, parce que toutes les organisations internationales en parlent, la lutte doit se faire parce qu’avant tout c’est un éveil personnel, c’est une volonté de sortir de l’ordinaire, d’innover, de changer pour des raisons objectives de l’épanouissement personnel.

Je déteste quand je vois les personnes e lancer dans des mouvements sans avoir eux-mêmes conscience de pourquoi elles le font, elles pourraient avancer ou arrêter sans que cela n’ait du sens pour eux.

Oui, je suis femme et fière de l’être. Non, je ne suis pas féministe, je suis plus que ça, je suis la voix de sans voix (homme ou femme peu importe l’age), je suis humaniste. Je ne lutte pas pour l’égalité de sexe homme-femme, je lutte pour l’égalité de tous les êtres humains.

A mon avis, le féminisme est un concept très personnel, qui varie selon le passé et l’expérience de tout un chacun de nous.  Mais d’une manière globale et ce n’est que mon point de vue, le féminisme est une autre forme de discrimination, et à la longue elle sera à la base de grandes inégalités sociales (si ce n’est pas encore arrivé dans certaines régions du monde).

A mon avis, si on est tous humanistes, alors on n’a pas besoin de féminisme. Le féminisme nait pour défendre une catégorie des humains supposés oubliée, marginalisée, moins respectée, limitée, mise à l’écart par la société… Par contre, si chacun considère son prochain dans son entièreté à sa juste valeur (quels que soient son appartenance sexuelle, sa religion, sa race, son sexe, sa tribu, …) ; alors tout va bien et on n’a pas besoin de militer pour l’égalité des droits. Et je ne demande pas de traiter son prochain comme on se traite soi-même parce que cela conduit dans les préjugés, les stéréotypes, les divisions.  Ne vous inquiétez pas, il y a des gens qui se traitent durement (ce qui est aussi relatif) suivant leurs convictions, leurs valeurs, leurs traditions, leurs coutumes et qui ont tendance à le faire à l’égard des autres. Je vous appelle juste à considérer chacun dans sa juste valeur, et par le simple fait qu’il soit humain, à lui porter le regard qui lui fait sentir vivre (certains préfèrent les attitudes formelles, d’autres pensent que les attitudes formelles sont signe de mépris à leur égard), accorder avec chacun selon ce qu’il plait le plus.

Laissons à chacun sa liberté de penser, de vivre, de travailler, d’avoir des enfants ou non, de voyager, de se marier, de rester célibataire, de tout faire, non en tant que ‘’homme’’ ou ‘’femme’’ mais en tant qu’être humain et selon son gré.

N’amenons pas les gens à se demander : « et qu’est ce qui se serait passé si j’étais de sexe X ? »

Je crois en l’humanisme, je crois que les hommes ne devraient pas toujours être considérés comme des costauds, des braves ; je crois qu’eux aussi devraient être traités avec beaucoup d’attention. On ne devrait pas penser qu’il faut se dépêcher quand une femme est malade et s’en foutre quand c’est un homme parce qu’il a un corps résistant, costaud. Le congé de maternité ne devrait pas exister sans congé de paternité, parce que l’origine de ce congé engage les deux sexes, peu importe les raisons qu’on peut avancer là-dessus (que je considère un peu comme injustes). On ne devrait pas féliciter les femmes qui font des exploits et oublier les hommes parce qu’on pense que pour eux c’est normal de les faire…

Je crois que féminisme est une bombe à retardement, je suis plutôt humaniste et ce que je crois est que nous devons surmonter les préjugées et les complexes qui nous empêche de voir venir un monde digne, équitable où chacun trouve sa place sans avoir à se justifier ou à se faire accepter. L’unique lutte que chacun de nous devrait faire c’est de se battre au quotidien pour atteindre la meilleure version de lui-même.

Personne ne devrait se battre pour avoir droit d’aller à l’école, de découvrir sa tête en public, de porter un habit de son choix, de faire un boulot qui lui plait, de choisir un partenaire de son choix, de choisir l’age de son mariage… Personne ! Mais puisque c’est le monde dans lequel nous vivons, travaillez du jour au jour à vivre la vie de votre choix dans des conditions qui favorisent votre épanouissement personnel. Si cela suppose lutter, alors lutter mais avec des raisons nobles.

Bon courage à vous tous, je vous souhaite l’esprit humaniste !

Brielaplume / La passion d’écrire !

Publié par Brielaplume

Passionnée par l'écriture, Ecrire pour transmettre des énergies positives.

4 commentaires sur « Je suis femme, je suis humaniste ! »

  1. Je viens te te lire jusqu’au bout , et je te félicite de ta façon d’être humaniste et de le crier haut et fort. Je le suis toujours malgré mon grand âge, Sois forte et courageuse, permet moi de te tutoyer, et j’aimerai bien te connaître plus, mais je suis contente de savoir que nous les femmes, il y en a de sincères. Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Ooooooooooooooooooooooh merci du fond de mon coeur, pour le tutoiement, pas de soucis, ça nous rapproche. Et puis, ton commentaire me fait tellement du bien. Pour tout dire, je suis très contente de ça, merci pour tes encouragements.
      Portes-toi bien !
      Très affectueusement, Brie.

      J’aime

  2. Le choix est bien fait quand on comprend bien ce qui vaut et non ce que fait tout le monde. Le combat féministe etait bien un moment mais à l’actuel stade où nous sommes chacun devait bien prendre ses responsabilités sur ses compétences et mérites…

    Le combat ne devrait plus être féministe mais humaniste, bien merci BrieLaPlume

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :