La peur, terrifié au quotidien

« Ce n’est pas ton chemin, tu n’es pas obligé de passer par là, fais confiance à Dieu, il t’épargnera… »  Une de mes sœurs m’a écrit hier. Elle est enceinte et comme ces derniers temps beaucoup de gens sont en train de mourir à l’accouchement, elle a visiblement trop peur. Je crois même qu’elle m’a écrit pour défouler ses inquiétudes sur moi, question de se décharger d’un lourd poids qu’elle se sent porter.

Je me suis surprise en train de lui dire : « chacun meurt dans son chemin, ceux qui meurent le sont dans leur chemin, tu n’es pas obligé de prendre le leur, tu n’es pas obligée de passer dans leurs traces, tu dois faire confiance à Dieu, il t’épargnera ».

Bon, en relisant mes mots, je me suis surprise moi-même, c’est venu juste comme ça, c’est sorti parce que je n’avais pas l’humeur de l’écouter se plaindre ; pourtant je crois m’être adressé ce message moi-même, c’est comme si le tréfonds de moi-même voulait me parler.

Trop souvent, nous vivons dans la peur, nous vivons terrifiés, non pas que notre situation présente est terrifiante mais simplement à cause de ce qui arrivent aux autres. On ne cesse de s’inquiéter pour un probable malheur qu’on s’imagine venir, sans même penser à la chance que cela puisse se produire ou non.

On passe notre vie à craindre la mort parce que le taux de mortalité est déjà trop élevé, on passe notre vie à craindre des maladies suivant les statiques du présent, on passe notre vie à craindre le chômage, l’échec, la trahison etc… sans aucune certitude que ces choses nous arrivent vraiment.

On vit dans la peur, une peur que l’on ne saurait décrire avec certitude. On craint parce que ce qui a touché notre proche, on craint ce qui a frappé notre ami, on craint parce que c’est courant dans notre famille, notre communauté, notre monde…

On craint tout ce qui se transmet sur les réseaux sociaux, on craint tout ce qui se transmet de bouche à l’oreille, parce que par peur, même ceux qui transmettent des messages inspirent la peur.

On craint, parce qu’au lieu de lutter, on se réfugie dans la peur … et chaque jour qui passe, on vit dans la peur. La peur d’être quitté, la peur de l’inconnu, la peur de tout et de rien alimentées par des incertitudes.

On a peur même de choses qui, normalement devraient nous réjouir, nous donner la paix. On a peur de l’arrivée d’une chose pour laquelle on a lutté toute sa vie, on voulait avoir un enfant et au moment d’accoucher on est terrifié, on voulait une promotion et au moment de l’obtenir, on est terrifié ; etc… On s’empêche de vivre un bon présent en s’inquiétant pour un futur qu’on s’imagine dramatique…. Et les jours passent et un jour on meurt.

Je nous encourage tous à vivre notre vie quelles que soient les situations qui rôdent autour de nous, quelles que soient les tragédies qui frappent de gauche à droite, quel que soit le drame qui nous guette. Si un malheur frappe autour de nous et que nous sommes épargnés, soyons reconnaissants que ça ne soit pas nous et profitons de la vie, ce n’est pas être égoïste, non, je ne crois pas. Prenons le temps de consoler ceux qui sont en détresse, et vivons autrement pour eux. Faisons ce qu’ils ne peuvent pas faire à cause de leur situation. Plus faire, profitez de la vie au lieu de mourir d’une mort qui n’est pas la vôtre.

Ce n’est pas nécessairement vrai que tout le monde soit frappé par les mêmes maux, ça ne doit pas obligatoirement se passer comme ça. Je crois que souvent nous nous empêchons de jouir de notre chemin parce que nous jetons un regard dans celui des autres. Profitez de la vie, soyez vivants au lieu d’essayer de mourir d’une mort qui n’est pas votre. Consommez votre coupe, soyez dans la quiétude, la Providence Divine se chargera du reste y compris alléger vos souffrances quand les ténèbres frapperont.

Bon mardi à vous tous !

Brielaplume / La passion d’écrire.

Publié par Brielaplume

Passionnée par l'écriture, Ecrire pour transmettre des énergies positives.

2 commentaires sur « La peur, terrifié au quotidien »

  1. bonjour, qiel texte magnifique, j’y souscris entièrement, la peur je la connais bien, elle me prend aux tripes à n’importe quel moment, j’imagine pour ma famille tout un tas de malheurs, heureusement ma Foi en Dieu me sauve de l’épouvante, je m’en remets à Lui et déjà ça va mieux. Bisous et bonne journée MTH

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :