La fameuse question…

La fameuse question…
Parfois, on me demande comment je vais, et bien que je sais que je suis une personne qui saute d’humeur tout le temps, parfois même à l’occasion de rien, je souris ! Qu’est-ce que ça peut bien foutre à la personne qui demande ? On dirait que chacun a déjà son lot de problèmes et que personne ne veut être stressée.


Qui aimerait qu’on lui dise que ça ne va pas ?


Et même si l’on pouvait bien être sincère et dire la vérité, quelle sera la suite ? Bon, quand ça va c’est super, on peut aller droit au but de la conversation, mais quand ça ne va pas ??? Est-ce que ça change quelque chose, qui sera gentil demander la question suivante « pourquoi ? », de faire preuve d’un peu de compassion sincère ?!


La fameuse question…
Comment ça va ?
De nos jours, c’est devenu plus une formule de politesse qu’une envie ou besoin de savoir vraiment comment vont !

Dans certaines sociétés, on est contraint de comprendre ça, dans le cas contraire, on se voit traité de plaintif, de pleurnichard, de négatif, etc…
Bon, pourquoi on demande aux gens comment ils vont si l’on n’a aucun intérêt à savoir réellement comment ils vont ?
N’est-ce pas que c’est possible de s’arrêter à un bonjour ?!?!
Je peux compter dans ma vie le nombre de personnes avec qui j’ai répondu sincèrement à cette question. Le monde semble de plus en plus hypocrite, on ne sait plus à qui faire confiance. Les amitiés d’aujourd’hui ne sont pas vraiment solides et transparentes. On peut facilement dire à sa meilleure amie qu’on a réussi alors qu’au fond on sait que l’on a échoué et que peut-être tout ce dont on a envie c’est de tout lui avouer et de pleurer sur son épaule.


Les moments les plus difficiles, les instants terribles qu’on aimerait partager restent discrets et demeurent un secret même avec ceux qui sont considérés comme des amis. C’est comme si tout devrait être parfait, que personne n’avait le droit d’échouer, de trébucher un peu, de faire un faux pas, de passer à côté, de perdre son boulot, d’etre déçu, etc… comme si tout devrait être parfait tout simplement.
La plupart d’amitiés se sont réduites à l’association des gens qui ont réussi, qui ont excellé, qui ont eu des mérites, qui se sont épanouis, etc. ! Ce ne sont pas toutes les amitiés qui ont gardé les marques d’honnêteté, de vérité, de confiance et de transparence.
C’est comme si l’on cherchait plutôt à prouver à ses amis ce que l’on est devenu, ce que l’on a. La question « comment ça va ?’ est réduite à une formule de politesse pour introduire des débats interminables qui n’ont parfois rien à voir avec la vie réelle, la situation de tout ce que l’on traverse ou pire encore des discours qui servent des intérêts égoïstes. Certains employeurs utilisent cette question pour introduire une série de taches à leurs travailleurs ou alors leur communiquer des décisions drastiques. Certains l’utilisent juste pour faire preuve de courtoisie ou de bonne éducation. En tout cas, ce n’est rien d’autre qu’une formule de politesse pour certains.


Beaucoup de gens que j’ai rencontré la semaine dernière m’ont répondu « ça va très bien » même quand c’était connu de tous qu’ils étaient dans des situations pénibles. Même quand c’était lisible sur leurs visages, même quand leur faux sourire les trahissait, et ouais malgré tout ça, c’était un « ça va bien » sec, direct et ferme.
Je me dis aujourd’hui que plus personne ne fait confiance à personne, j’ai connu de femmes qui portaient des souffrances qu’elles n’avaient jamais avouées à leurs époux, des enfants qui souffraient des douleurs qu’ils n’ont jamais avouées à leurs parents, des personnes qui avaient des lourds chagrins qui n’étaient connus que d’eux seuls… Non qu’ils le souhaitent mais parce qu’ils manquent des personnes confiantes et assez justes pour écouter sans juger.
C’est triste, non !?! Combien de fois vous-mêmes avez porter des fardeaux que vous souhaiteriez partager avec quelqu’un d’autre ? Je connais personnellement le gout de cette tristesse et croyez_moi beaucoup de gens se sentent seuls, souffrent seuls quoi qu’ils soient beaucoup entourés.


C’est pourquoi, chaque fois que quelqu’un me dit sincèrement que ça ne va pas pour lui, je suis très attentive. C’est qu’il me fait confiance. Et du coup, je me mets à penser à toutes ces personnes en qui je n’ai pas confiance et aux nombreuses fois où j’ai dit que ç’allait alors que je mourrais au fond de l’envie de crier que tout était foutu, que ça n’allait pas de tout…
Il faut du courage pour que quelqu’un vous dise que ça ne va pas, il faut plus que du courage pour que quelqu’un se surpasse de ses fausses apparences afin de se confier, il faut de la confiance pour que quelqu’un se dévoile, peu importe la relation qui vous caractérise.
Je pense que nous devrions être plus sensible à cela, arrêter de juger et prêter à l’autre juste un peu d’attention. Parfois les gens se confient à nous, non pas qu’ils ont besoin d’une quelconque aide matérielle ou financière mais simplement parce qu’ils veulent être écoutés, ils désirent juste un peu d’ attention, ils ont besoin d’un autre regard pour bien voir leur situation, besoin d’un peu de lumière pour prendre une décision ou gérer les circonstances qui leur arrivent.


Est-ce que faudrait-il qu’on les juge pour ça ?
Est-ce que cela fait d’eux des plaintifs, des pleurnichards ?
Qui n’a jamais connu des situations difficiles dans sa vie ?

Nous-mêmes, il nous est arrivé au moins une fois dans notre vie d’avoir besoin de se confier, de parler du matin au soir de nos joies ou de nos peines, parler, parler, parler encore et encore jusqu’au point de sentir que le poids n’est plus sur nos épaules.


Je nous dis aujourd’hui :
Soyons toujours ces oreilles attentives dont les gens rêvent, et dont nous rêvons nous-mêmes
Soyons ce regard qui encourage et inspire confiance,
Soyons ce sourire qui transmet l’espoir,
Ouvrons nos cœurs et transmettons l’amour !

Avec toute mon affection !

Brielaplume / La passion d’écrire.

Publié par Brielaplume

Passionnée par l'écriture, Ecrire pour transmettre des énergies positives.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :